Étiquette : télévision

Mise à jour

Je ne suis pas très présente ici, mais il faut dire que tout se bouscule dans ma vie ces temps-ci. Entre la physio pour récupérer de la force dans mon bras gauche, les longues journées seules avec Bébé J. (M. X revient rarement avant 19 h 30) et l’achat d’une maison (eh oui, on emménage en juin, fini les voisins qui réveillent le bébé ou qui sont tout simplement insupportables!), ça ne me laisse pas beaucoup de temps. Mais je veux recommencer à bloguer plus activement, ça me manque.

Côté perte de poids, ça va bien. Après une légère prise de poids la semaine dernière, c’est sur la pente descendante. J’ai déjà perdu 5 % depuis le début janvier et je suis à 4 livres de retrouver mon poids d’avant la grossesse, ce qui était mon premier objectif. Je continue de me peser tous les dimanches et de faire le suivi sur la page à droite, même si je ne poste pas toujours un message pour en parler. Mon prochain objectif sera de perdre 20 livres de plus d’ici mon retour au travail en octobre, ce que je considère très réalisable.

Avec le déménagement et le changement de ville, je dois me remettre à la chasse à la garderie… J’en ai peut-être déjà trouvé une, mais à 45 $ par jour, je vais tout de même continuer à chercher. Je sais qu’avec le crédit d’impôt, ça reste raisonnable, mais c’est quand même beaucoup d’argent à sortir chaque semaine avant d’avoir le fameux crédit d’impôt!

Sinon, Bébé J. grandit bien, elle a déjà eu 4 mois ce lundi, ça passe tellement vite! Et c’est fou les changements qui se passent en un court laps de temps et tous les apprentissages qu’elle fait. Elle m’épate tous les jours. Elle a du caractère la petite vlimeuse! Je dois encore lutter contre certaines pensées qui me donnent l’impression de ne pas faire ce qu’il faut, mais je m’améliore. Je sais que je suis une bonne mère et que Bébé J. a tout ce qu’elle a besoin pour être bien et heureuse, mais le doute s’insinue parfois quand même.

Chaque jeudi, je prends une photo avec le même nounours pour voir la progression. Le nounours semble déjà plus petit!

La lecture fait encore partie de ma vie, mais j’ai du mal à trouver le temps pour lire. J’imagine que ça va revenir avec le temps. Je trouve que la télévision prend un peu trop de place dans mon quotidien, mais c’est au moins une chose que je peux faire même si je m’occupe de Bébé J. Il reste à contrebalancer le tout!

Le petit Infoman illustré – Jean-René Dufort

Après huit années à la barre de l’émission de télévision Infoman, Jean-René Dufort nous livre maintenant un résumé politico-social sur papier. Le petit Infoman illustré nous plonge dans les archives de l’émission à succès, mêlant citations, anecdotes et camaraderie. Le petit Infoman illustré rappelle la douce désinvolture qui caractérise l’émission et nous permet de revisiter l’histoire sous un angle différent.

J’ai toujours aimé l’émission Infoman. Bien que je ne la suive pas religieusement, c’est toujours avec plaisir que je m’arrête pour l’écouter quand l’occasion s’y prête. Au début, je croyais que je ne retrouverais pas la même folie dans le livre qu’à la télévision, mais j’avais tort. Au contraire, on entre encore plus facilement dans l’univers de Jean-René Dufort et voir par écrit ce qui est dit permet de faire ressortir encore plus facilement les absurdités qui sont parfois racontées par les gens au pouvoir, ou aspirant l’être. J’espère qu’il y aura une « suite » à ce livre. Surtout pour des citations qui sont claires, nettes et sans équivoque… et qui sont contredites plus tard! Ah non, Pierre Curzi ne se lancera JAMAIS en politique…

Tu es mon Heroes

En un mois, je me suis tapé les 23 épisodes de la première saison d’Heroes. Croyez-moi que si ça avait été en français, ça aurait été encore plus vite! Je n’ai jamais autant accroché sur une série avant. Dès les 15 premières minutes du premier épisode, je me savais déjà accro.

Je viens de terminer de regarder le dernier… Et j’ai juste envie de crier « pas déjà ». Il me semble que le 24 septembre est loin pour la suite…

Si vous avez l’occasion de regarder cette série, elle vaut vraiment la peine!

«Récemment, des individus sans aucun lien entre eux ont manifesté des dons pour le moins particuliers. Même s’ils n’en n’ont pas encore conscience, ces individus vont sauver le monde et le changer à jamais. Ce passage de l’ordinaire à l’extraordinaire ne se fera pas du jour au lendemain. Toute histoire a un début, le tome un de leur épopée commence ainsi…»

Le professeur Chandra Suresh défend une théorie selon laquelle, l’homme n’utiliserait que 10 % des capacités de son cerveau et que certaines personnes seraient en ce moment même en train de développer les 90 % restants et acquérir des pouvoirs comme la lévitation ou la régénération cellulaire. Les autres chercheurs ne le croient pas, il décide alors de chercher puis de rencontrer ces personnes aux pouvoirs surnaturels pour leur expliquer le phénomène qui s’exprime en eux jusqu’à ce qu’il disparaisse. Son fils (Mohinder Suresh) va alors reprendre la recherche…

À Tokyo, un Japonais (Hiro Nakamura) découvre qu’il est capable de courber l’espace-temps et de se téléporter. À New York, un artiste (Isaac Mendez) peut peindre le futur, un politicien (Nathan Petrelli) est capable de voler tandis que son frère (Peter Petrelli) a la capacité de s’approprier les pouvoirs des autres Heroes lorsqu’ils sont à proximité. À Los Angeles, un policier découvre qu’il est en mesure d’entendre les pensées des gens. Au Texas, une cheerleader (Claire Bennet) découvre qu’elle a le pouvoir de régénérer ses cellules à vitesse accélérée. Au Nevada, une mère célibataire (Niki Sanders) réalise qu’elle a un puissant double maléfique… Les Heroes sont partout, on en découvre de plus en plus au fil des épisodes. Cependant, le téléspectateur découvre aussi que de sombres personnages les pourchassent.

Heroes est une chronique de la vie de ces personnes, de leurs liens et de leur destinée : sauver le monde…