Étiquette : déception

Bilan littéraire 2011

Une bonne année de lecture, malgré que je n’aie pas lu un seul livre depuis octobre! Je compte bien m’y remettre bientôt, maintenant que Bébé J. me laisse un peu plus de temps libre. Je dois dire que ça me manque beaucoup!

Top 3 de 2011

BOYNE, John – Le garçon en pyjama rayé
COLLINS, Suzanne – Hunger Games
BLANCHET, Bruno – La frousse autour du monde 3

Déceptions de 2011

AUEL, Jean M. – Le pays des grottes sacrées (une fin pas à la hauteur de la série)
ERRE, J.M. – Prenez soin du chien (trop d’attentes vu la popularité)
DALLAIRE, Yvon – Chroniques conjugales (j’ai perdu mon temps)

Livres lus en 2011 (pour les liens vers mes commentaires, voir la page Littérature)

1- LACHANCE, André – Vivre, aimer et mourir en Nouvelle-France
2- BLANCHET, Bruno – La frousse autour du monde 3
3- LACHANCE, André – Vivre à la ville en Nouvelle-France
4- AUEL, Jean M. – Le clan de l’ours des cavernes
5- AUEL, Jean M. – La vallée des chevaux
6- AUEL, Jean M. – Les chasseurs de mammouths
7- AUEL, Jean M. – Le grand voyage
8- AUEL, Jean M. – Les refuges de pierre
9- PANCOL, Katherine – Les écureuils de Central Park sont tristes la nuit
10- COUPLAND, Douglas – jPod
11- CONNOLLY, John – Le livre des choses perdues
12- BOYNE, John – Le garçon en pyjama rayé
13- CHOLDENKI, Gennifer – Mon étrange petite sœur et les prisonniers d’Alcatraz
14- COOK, Thomas H. – Les feuilles mortes
15- AUEL, Jean M. – Le pays des grottes sacrées
16- DE SA MOREIRA, Régis – Mari et femme
17- FANTASKEY, Beth – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux
18- ERRE, J.M. – Prenez soin du chien
19- DESBOIS, Hervé – La vie entre parenthèses
20- HARRIS, Charlaine – Quand le danger rôde
21- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; L’élu
22- GAVALDA, Anna – 35 kilos d’espoir
23- GAVALDA, Anna – L’échappée belle
24- MARVAUD, Sophie – Suzie la rebelle ; Les années de guerre
25- GAIMAN, Neil – Coraline
26- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; Les trois vœux
27- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; La pierre bleue
28- HARRIS, Charlaine – Disparition à Dallas
29- GLORIEUX, Karine – Neuf; Journal d’une grossesse
30- GOLBERG Carey, JONES, Beth et FERDINAND, Pamela – Trois vœux
31- COLLINS, Suzanne – Hunger Games
32- GLATTAUER, Daniel – Quand souffle le vent du nord
33- GRAY, Marie – La première fois de Sarah-Jeanne
34- GIORDANO, Paolo – La solitude des nombres premiers
35- GUO, Xiaolu – Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants
36- COLLINS, Suzanne – Hunger Games; L’embrasement
37- KARGMAN, Jill – Momzillas
38- KATAYAMA, Kyoichi – Un cri d’amour au centre du monde
39- JOHNSON, Maureen – 13 petites enveloppes bleues
40- LAFOND, Jérôme – Brigitte des Colères
41- LANG-WILLAR, Thibault – Un fauteuil pneumatique rose au milieu d’une forêt de conifères
42- KLEINBAUM, N. H. – Le cercle des poètes disparus
43- GUEVREMONT, Guylaine et LORTIE, Marie-Claude – Mangez!
44- DALLAIRE, Yvon – Chroniques conjugales
45- CICCOTTI, Serge – 100 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre votre bébé
46- LAROCHE, Sophie – Le carnet de Grauku
47- LAROCHE, Sophie – Le livre qu’il ne faut surtout, surtout, surtout pas lire!
48- PILOTE, Marcia – La vie comme je l’aime; Chroniques d’hiver
49- MEYER, Stephenie – Les âmes vagabondes
50- POULIN, Andrée – Mon papa ne pleure pas
51- LARSEN, Reif – L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

Bilan littéraire 2010

Bilan littéraire 2010

Inspirée par Grominou, voici mon bilan littéraire de l’année 2010.

Top 3 de 2010

1- RUIZ ZAFÓN, Carlos – L’ombre du vent
2- BENNET, Alan – La reine des lectrices
3- GINGRAS, Charlotte – Ophélie

Déceptions de 2010

WINTER, A.B. – La croisade des enfants
MOSSE, Kate – Labyrinthe
STEIN, Ben – Comment gâcher votre vie financière

Livre abandonné en 2010

OATES, Joyce Carol – Confessions d’un gang de filles

Livres lus en 2010 (pour les liens vers mes commentaires, voir la page Littérature)

1- BANK, Melissa – Manuel de chasse et de pêche à l’usage des filles
2- PLOMER, Michèle – HKPQ
3- PAPINEAU, Véronique – Petites histoires avec un chat dedans (sauf une)
4- WEISBERGER, Lauren – Sexe, diamants et plus si affinités…
5- OATES, Joyce Carol – Confessions d’un gang de filles
6- WINTER, A.B. – La croisade des enfants
7- HUSTON, Nancy – La virevolte
8- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; Le Roi de fer
9- MOSSE, Kate – Labyrinthe
10- WICKHAM, Madeleine – Drôle de mariage
11- BISMUTH, Nadine – Êtes-vous mariée à un psychopathe?
12- DE FOMBELLE, Timothée – Tobie Lolness; La vie suspendue
13- DE FOMBELLE, Timothée – Tobie Lolness; Les yeux d’Elisha
14- DUFORT, Jean-René – Le petit Infoman illustré
15- VALLÉE, Jean-Nicolas – Par un fil
16- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; La reine étranglée
17- Bourguignon, Stéphane – L’avaleur de sable
18- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; Les poisons de la couronne
19- LABRÈCHE, Marie-Sissi – Borderline
20- GINGRAS, Charlotte – Ophélie
21- MARMEN, Sonia – Cœur de Gaël; La vallée des larmes
22- RUIZ ZAFÓN, Carlos – L’ombre du vent
23- MINIÈRE, Isabelle – La première marche
24- MAZETTI, Katarina – Entre Dieu et moi, c’est fini
25- NAIK, Anita – La vie rêvée des paresseuses
26- MYRON, Vicki – Dewey
27- ORSENNA, Erik – Les chevaliers du Subjonctif
28- ORSENNA, Erik – La révolte des accents
29- NICHOLLS, Sally – Quand vous lirez ce livre…
30- NAZEER, Kamran – Laissez entrer les idiots
31- GERLAND, Gunilla – Une personne à part entière
32- NIFFENEGGER, Audrey – Le temps n’est rien
33- PARILY, Audrey – Passionnément givrée
34- PARILY, Audrey – Merveilleusement givrée
35- PELLETIER, Josée – Une nuit pour tout changer
36- PARIS, Gilles – Autobiographie d’une Courgette
37- PYE, Frances – Un pour toutes
38- PARÉ, Éloi – Sonate en fou mineur
39- BONNEL, JM – Monstres; Gorgone
40- TEULÉ, Jean – Le magasin des suicides
41- RÉMOND, Alain – Les romans n’intéressent pas les voleurs
42- SAM, Anna – Les tribulations d’une caissière
43- VALÈRE, Valérie – Le pavillon des enfants fous
44- STEIN, Ben – Comment gâcher votre vie financière
45- VÉZINA, Michelyne – Cercle d’amitié
46- WEINER, Jennifer – Alors, heureuse?
47- BAYARD, Pierre – Comment parler des livres que l’on n’a pas lus?
48- WESTERFELD, Scott – Extras
49- AVARD, François – Avard chronique
50- AZUELOS, Lisa – Éloge du silence pendant l’amour
51- WILSON, Jacqueline – Kiss
52- ZENATTI, Valérie – Quand j’étais soldate
53- TRUDEAU, Alain – La loi du ciel
54- BENNETT, Alan – La reine des lectrices
55- BÉCHARD, D. Y. – Vandal love ou Perdus en Amériques
56- BEAUDOIN, Myriam – 33, chemin de la Baleine
57- GOTTOT, Karine et Maxim Cyr – Les Dragouilles; Les origines
58- BERNARD, Maïté – Un cactus à Versailles
59- BONNEL, JM – Monstres; Satyre
60- LÉPINE, Jean-François – Janine Sutto; Vivre avec le destin
61- DUBÉ, Martin – Une plus un égale trois

Labyrinthe – Kate Mosse

Juillet 1209 : dans la cité de Carcassonne, Alaïs, dix-sept ans, reçoit de son père un manuscrit censé renfermer le secret du Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection et de préserver le secret du labyrinthe, né dans les sables de l’ancienne Égypte.

Juillet 2005 : lors de fouilles dans des grottes, aux environs de Carcassonne, Alice Tanner trébuche sur deux squelettes et découvre, gravé dans la roche, un langage ancien, qu’elle croit pouvoir déchiffrer.

Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’événements terrifiants : désormais, son destin est lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant…

Bon, enfin! Enfin terminé! Ça fait un bout que ce livre était sur ma liste et j’en avais entendu beaucoup de bons commentaires. Je dois dire que j’ai trouvé cette lecture pénible, mais je n’ai pas pu m’empêcher de le terminer. Peut-être par espoir d’enfin embarquer dans l’histoire. C’est peut-être parce que je venais de finir Les Rois maudits qui m’avait transportée dans un univers historique vraisemblable, mais pour ce livre, je n’y ai pas cru. J’ai accroché à de multiples détails et j’ai trouvé que le fil qui tenait l’histoire entre le passé et le présent très très mince. Bref, une grosse déception.

Ingratitude?

Ma période de travail intense est terminée, il ne reste qu’à faire le bilan de l’événement et s’atteler à préparer celui de l’année prochaine. Pour ma part, ça se termine sur une note un peu négative : j’ai été très surprise de l’ingratitude des gens envers notre journée familiale.

Résumé de la journée : trois ateliers donnés par des professionnels en avant-midi, selon les groupes d’âge, un dîner fourni (pizza, légumes, pain, pâtés, fromages, barres tendres, pommes, jus, eau, boissons gazeuses, etc.), une kermesse avec des jeux et des coupons à gagner, trois autres ateliers en après-midi, le tout se terminant par le tirage de prix de présence avec les coupons reçus à l’entrée et pendant la kermesse (une dizaine de livres).

Nombre de personnes présentes : environ 70, dont 44 enfants.

Prix pour la journée complète : 0 $, rien, gratuit… TOUT était gratuit.

Les enfants : ravis, nous n’avons eu que de bons commentaires et plusieurs parlent de revenir l’an prochain.

Les adultes : oui, de très bons commentaires et des félicitations… mais beaucoup de commentaires négatifs également! Pas assez de prix de présences, jus donné aux enfants (100 % naturel, mais quel dommage, il y a du sucre dans les fruits!), pas de café pour les adultes, on donnait les coupons trop facilement, pas assez facilement, les enfants pouvaient gagner plusieurs fois (ce qui n’est pas juste), il n’y avait pas de prix pour tous les enfants présents, etc. Le pire : on a « osé » mettre une boîte de contribution volontaire à la fin de la journée… Ça ne se fait pas à un événement dit gratuit, même si c’est volontaire et que l’événement est organisé par un organisme sans but lucratif

Je sais, je devrais me concentrer sur les bons côtés et sur la majorité de commentaires positifs reçus, mais n’empêche…

Quand j’étais jeune, je sortais rarement avec ma famille parce qu’on n’avait pas beaucoup d’argent. Ma mère aurait été très heureuse de nous amener à une journée comme celle-là, et nous-mêmes aurions été très heureuses d’y aller.

Pendant 4 heures, nous avons offert du plaisir de qualité à des enfants, et tout ce que certains parents retiendront, c’est le manque de café ou le jus fait de fruits qui ont le malheur de contenir du sucre… C’est dommage… surtout pour les enfants!

Descente pas assez extrême

J’ai fait du rafting pour la première fois de ma vie en fin de semaine. Je m’attendais à pire, mais je m’attendais aussi à mieux.

J’ai vraiment aimé l’expérience. J’adore l’eau et je suis dans mon élément sur, dans et sous l’eau. Je n’avais donc pas peur de tomber dans les rapides. Comme on était plus que le nombre permis dans un raft, trois personnes ont dû se joindre à un autre groupe. M. X, un ami et moi nous sommes portés volontaires. Un raft ou un autre, ce n’est pas comme si on allait jaser tant que ça.

Le groupe avec lequel on était jumelé était super sympathique, mais super peureux également! Ils ne voulaient pas tomber à l’eau. Il y avait même une fille qui avait une labyrinthite et qui ne pouvait pas vraiment aller sous l’eau. (Qu’est-ce que tu fais au rafting dans ce cas-là?!? Ça, c’est une autre histoire…) Bref, la première descente a été tranquille, trop tranquille. C’est pour avoir des sensations fortes qu’on voulait essayer ça, pas pour avoir l’impression d’être en canot sur un lac.

On a quand même renversé une fois, après avoir fait sortir la fille avec la labyrinthite, et encore là, ça n’a pas été super agréable. Pas parce qu’on est tombé à l’eau, puisque je n’attendais que ça, mais parce que plusieurs ont paniqué et qu’une personne s’est servie de moi comme bouée de sauvetage, me faisant caler…

Après le dîner, on avait une deuxième descente. On avait plus ou moins convenu que si on devait être séparé, ce serait trois autres personnes qui changeraient de raft en après-midi. Une fille du groupe s’était fait mal, donc voulait changer. De plus, le guide avait accepté de prendre une personne de plus, dont une « sirène » (une personne qui ne pagaie pas et qui est devant le bateau). M. X et notre ami sont donc allés dans l’autre bateau. Quand ce fut mon tour…, personne n’a voulu prendre ma place. Ils avaient eu trop de plaisir et voulaient le refaire!

C’est ce que j’ai trouvé le plus décevant. J’ai eu beaucoup de plaisir quand même, mais j’ai trouvé ça très ordinaire que personne n’accepte de changer de place. Ça me montre à quel point je ne fais pas encore partie du groupe et que je suis juste « amie de » et « copine de ». C’est peut-être moi qui suis trop conciliante, mais même pour une personne que je connais moins, j’aurais changé de place pour lui donner la chance d’avoir autant de plaisir que les autres. D’ailleurs, j’ai refusé que M. X me cède sa place. C’est lui qui avait tout organisé du début et je voulais qu’il profite de sa journée au maximum.

La deuxième descente a été un peu plus intense et, avant le dernier rapide, force 5, le guide a demandé qui voulait descendre et le faire à pied, sur la berge. Tout le raft s’est vidé, sauf le guide et moi! Il a fallu que le guide convainque les trois gars qu’il ne pouvait pas descendre juste avec deux personnes, et encore, je me suis ramassée seule devant le raft. On est tous restés à bord.

J’ai vraiment hâte à l’été prochain pour refaire l’expérience. J’ai adoré ma journée, même si je garde un goût amer envers le soi-disant esprit de groupe…